La voix féminine, un sujet?!

Lorsque j’ai commencé mon activité de coach vocal en entreprise, en 2010, je coachais tout le monde de la même manière!

Puis, alors que je me présentais lors d’une soirée réseau ESCP au féminin, mon interlocutrice s’est exclame : “coach vocal? Mais c’est génial! Il faut absolument faire des ateliers vocaux pour les femmes en entreprise!
Sur le coup, je me suis dit : “ah bon? pourquoi? Les femmes auraient-elles plus de difficultés avec leur voix? Quelles peuvent bien être les spécificités de leurs voix par rapport à celles des hommes?”
Alors, je me suis mise à écouter plus attentivement les demandes de mes prospects au téléphone.

Ce que j’ai découvert m’a à la fois surprise et révoltée!
Car oui, je l’avoue, à l’époque, j’étais assez peu consciente des problématiques de parité en entreprise, n’ayant moi-même pas réellement rencontré de freins au cours de ma carrière de marketeuse….
Alors qu’ai-je découvert en ouvrant mes oreilles?
Je me suis rendu compte que, lorsque des hommes me contactaient pour entreprendre un travail sur leur voix et leur expression orale, il avaient pour objectif de développer leur charisme et leur leadership…… tandis que les femmes en étaient tout juste à exprimer le modeste souhait d’être entendues lorsqu’elles ouvrent la bouche.

Voix féminines et réussite professionnelle. Comment s'affirmer et prendre sa place dans un milieu masculin grâce à la voix - Expressions, Organisme de Formation professionnelle sur la voix et la communication non verbale

Une prise de conscience

J’ai alors pris toute la mesure des inégalités d’accès à la parole entre les hommes et les femmes, et me suis rendu compte à quel point cela était un frein à la progression de la parité.

En effet, sans accès à la parole, on n’est pas représenté.e. Les femmes ayant deux fois moins de temps de parole dans les medias (voir l’article du Point “Parole des femmes dans les médias : l’INA pointe un vrai déséquilibre”, de mars 2019), et encore bien moins au plus haut niveau des entreprises, la gouvernance féminine étant encore assez faible, la voix des femmes, au sens propre, comme au figuré, reste, en conséquence, peu entendue.

Forte de ce constat (et un peu révoltée, je dois l’admettre!), je me suis attelée à créer des conférences, des ateliers et formations à destination des réseaux féminins (associations promouvant les carrières des femmes, réseaux d’entreprise ou inter-entreprises), pour contribuer, par le biais de mes compétences de coach vocal, au fait d’aider les femmes à faire entendre leurs voix.

Action! Des ateliers et formation sur-mesure

Dans ces conférences, ateliers et formations, je souhaite apporter :

  • une prise de conscience sur les mauvais usages que nous, les femmes, nous avons tendance à faire de notre voix. Outre les spécificités purement physiologiques des voix féminines qui peuvent les désavantager (une voix aiguë aura moins de présence qu’une voix grave), d’autres caractéristiques découlent directement de leur degré de confiance en elle, de leur sentiment de légitimité, et du rôle qu’elles endossent dans l’entreprise. La difficulté à se placer vocalement résulte alors surtout de la difficulté à se positionner professionnellement. Le manque de confiance en soi se traduira souvent par une voix effacée, sans impact, tandis que la recherche d’autorité passera par une voix forcée, perchée dans les aigus, qui n’aura pour effet que d’agresser les autres au lieu de susciter leur adhésion. J’ai même de nombreuses femmes qui se présentent à moi avec des voix de petites filles!
  • Des outils techniques concrets, facilement actionnables, permettant de mieux gérer l’image que nous renvoyons et de renforcer son impact à l’oral. Parmi ceux-ci :
    • gérer le trac et se mettre dans la bonne disposition pour prendre la parole
    • Poser sa voix : la respiration et la posture
    • placer sa voix : travail sur la résonance
    • Assumer ce que l’on dit : les consonnes et l’articulation
    • Se faire entendre… sans crier (timbrer et amplifier sa voix)
    • parler avec sa “vraie voix” : la tonalité
    • Gérer les relations professionnelles par la voix et captiver son auditoire : rôles, intonations, rythme du discours, “raconter une histoire”

S’affirmer et non s’imposer !

Enfin, comme indiqué précédemment, si les émotions ont un impact sur la voix, l’inverse est vrai également : la maîtrise de la voix est un excellent levier de contrôle des émotions, notamment sur la gestion du stress, la confiance en soi et la motivation. Cela impactera, par conséquent, les autres aspects du langage non-verbal : posture, mouvement, gestuelle et regard et conditionnera positivement la relation professionnelle.

Avec une voix ainsi maîtrisée, il deviendra alors possible d’adopter, en toutes circonstances, l’attitude vocale adéquate et optimale pour servir notre message.

Il deviendra alors possible de s’affirmer et non plus de s’imposer pour réussir sa vie professionnelle.

Découvrez aussi mon livre de coaching vocal à destination des femmes : “Femmes, faites-vous entendre. S’affirmer par le travail de la voix” (ed. Odile Jacob, 2017)

Et vous, vous êtes une femme et éprouvez des difficultés à vous faire entendre? Dans votre vie professionnelle? Personnelle? N’hésitez pas à partager votre expérience et à poser vos questions !

A bientôt!

 

Articles récents

Vous avez des questions?

Vous avez des questions sur communication orale, la voix et le non verbal, et toute autre thématique abordée sur ce site, vous aimeriez que je couvre un sujet en particulier sur ce blog, n’hésitez pas à me contacter.